Les Demandeurs qualifiés

La Petite Histoire

Pourquoi suis-je devenu formateur covering ? COVER ACADEMY est une marque déposée par l’entreprise Ethique & Tact publicité basée à Plouay. Cette entreprise a été fondée en Avril 1998 par Loïc JAFFRÉ (c’est moi, juste à côté).

Le Formateur

J’ai été formé aux techniques de peintre en lettre sur le terrain par mon ami et néanmoins concurrent Jean-Pierre CAMUS de l’entreprise Graphème à Hennebont (56).

Evolution du métier

Le métier de peintre en lettre a énormément évolué depuis que les premières machines de découpe de vinyles sont apparues sur le marché .
Dès le début des années 2000, malgré les débuts chaotiques des imprimantes numériques, on commence à entendre parler de techniques d’habillages de véhicules. Très rapidement je me suis intéressé à ce concept. Même si le marché en Bretagne était inexistant, j’étais convaincu que les artisans seraient friands d’une communication aussi prometteuse ! Le véhicule d’un artisan ou d’un commerçant ambulant constitue sa meilleure pub et s’il comprend qu’investir plus d’argent dans ce support de communication que ce qu’il avait l’habitude d’utiliser, le résultat serait sans comparaison.
Je décide donc de m’impliquer dans cette technique en glanant des informations sur internet ou sur les salons professionnels.

Premiers essais

J’ai réalisé mon premier covering en 2007 : j’avais convaincu un ami artisan d’illustrer l’arrière de son fourgon… Je n’avais malheureusement pas vraiment de local approprié et ma technique n’était basée que sur la théorie. Le résultat a été catastrophique (adhésif non adapté, pose quasi à l’extérieur par -1°C, utilisation de 2 sèches cheveux  non réutilisables par la suite). La pose a pris 2 jours et bien évidemment l’adhésif s’est rapidement décollé, quand n’étaient pas apparus d’affreux pontages…

Apprentissage

La nécessité d’investir dans une formation devenait une évidence (Avant de réclamer à mes clients un investissement financier supérieur, il était nécessaire que j’en paie aussi le prix). J’ai donc passé ma première formation chez Mactac à Paris en Novembre 2008 chez un éminent Robin Bös, réputé dans le milieu des professionnels du métier.
Dès lors tout est devenu beaucoup plus fluide : une bien meilleure connaissance des vinyles (de chez MacTac), associée à une compréhension totalement différente de ce qu’on appelle le covering.

Pari réussit, j’ose enfin vendre de la com haut de gamme à mes clients. Depuis je ne compte plus le nombre de covering réalisés et j’exerce encore activement aujourd’hui.

En 2012 la société Hexis repère mon savoir faire à l’occasion d’expositions de 4×4 du Rallye des Gazelles, et la société décide de m’intégrer dans l’équipe des poseurs agréés « Hex’Pert ».

Mon Cursus de Formateur

Stagiaires et apprentis

De nombreux stagiaires en formation professionnelle ainsi qu’une apprentie pendant 2 ans dans mon entreprise, ont bénéficié de mes premières méthodologies et didactiques. Nombreux sont revenus en formation plusieurs fois… Je suppose qu’ils y trouvaient leur compte. L’apprentie est maintenant référente covering d’une société de pose d’adhésif en Bretagne.

En 2013,  j’ai élaboré, pour mon propre fils Maxime, un plan de formation sur mesure afin qu’il puisse trouver sa place dans ce métier. En 2015 nous avons gagné ensemble le trophée du Beauty Car Rallye des Gazelles (c’est la jolie coupe juste là !) puis quelques concours de pose pendant les salons professionnels.

Coupe Vainqueur

Formation professionnelle

Depuis Maxime a été repéré par la société internationale Arlon Graphics, c’est aujourd’hui à lui que vous aurez certainement à faire si vous avez besoin d’une démonstration ou d’une formation technique sur leurs produits (c’est lui là !).

Formateur Covering chez Arlon

Ma fille Deborah a également été tentée de se lancer dans le métier (non je n’y suis pour rien…) et a rejoint Ethique & Tact publicité : sa formation est en cours de progression à un niveau déjà très professionnel et il se peut que vous la voyiez me seconder sur certaines sessions.

J’ai également eu l’occasion de diriger des formations pour le compte de la société Hexis et il arrive aussi que je sois appelé pour expertiser un problème technique du à un défaut de produit ou à une mauvaise technique de pose.

La Création du Centre

Le constat

En 2019, j’ai pris la décision de créer un centre de formation indépendant en Bretagne. Le constat était simple : celui qui veut s’intéresser à notre métier et plus particulièrement au covering doit se déplacer très loin pour accéder à une formation. De surcroit il existe peu voire pas du tout de formation multimarques.

Selon mon expérience et mon éthique, un bon poseur doit savoir tout poser ; il doit donc intégrer toutes les technologies existantes sans apriori sur telle ou telle marque (chose qu’un fabricant ne peut pas faire au cours de ses formations).

Monter un tel centre n’a pas été de tout repos, d’autant que les agréments requis (DataDock, puis Qualiopi) pour obtenir et conserver son statut sont plutôt décourageants (on serait en droit de s’interroger sur l’intérêt et les motivations de ces procédures.

Covid Oblige !

En 2020/21 tout le monde a été confiné, sauf nous… Les clients étaient absents ou rarissimes, nous avons profité de l’occasion pour nous investir dans l’aménagement des locaux du centre de formation.
Les formations de la Cover Academy ont enfin pu commencer fin 2020.

Quelques Réalisations

Mon avis personnel sur la formation professionnelle

Une formation à la traîne

Le métier de peintre en lettre n’existe pour ainsi dire plus. Il existe encore bien quelques irréductibles puristes qui reprennent la martre pour des décors d’anciens véhicules authentiques. Mais la formation professionnelle officielle n’évolue pas au bon rythme. Un gouffre énorme entre ce qui se passe sur le terrain et la formation prodiguée aux jeunes. Les professeurs n’ont ni intégré les nouveautés du marché ni les machines et technologies, qui évoluent très vite, ainsi que les matériaux. Il semblerait que notre métier souffre d’une grande méconnaissance et que les moyens ne soient pas donnés à ces filières pour une formation d’exellence.

Une forte demande

Pourtant les débouchés sont énormes et en pleine évolution, touchant de nombreux secteurs d’activités et marchés : les transports, le sport, la communication, la décoration sous toutes les formes (extérieure et intérieure, sur tous types de supports, etc…)

Une évolution nécessaire

La demande en poseurs qualifiés est en constante progression et il devient très difficile pour toutes les entreprises du secteur de trouver de bons professionnels.
Aujourd’hui on tente encore trop timidement de redéfinir ce métier : on vient juste de lui donner le doux nom de médiapplicateur (un tantinet abstrait, mais pourquoi pas….) avec peut-être à la clef une nouvelle définition du cursus de formation.

En attendant c’est aujourd’hui qu’il y a de la demande, alors n’hésitez plus, investissez dans votre avenir et profitez de véritables formations d’excellence !